Comment vivre au mieux cette nouvelle étape du déconfinement, pour nous préserver et nous respecter

Mis à jour : mai 8

La date du 11 mai se rapproche et je me laisse imaginer l’après. J’ai la sensation que nous arrivons bientôt à la fin d’un processus qui nous a entraîné durant 8 semaines au plus profond de nous-même. Chacun aura vécu cette période à sa manière, mais personne ne pourra nier à quel point ces 8 semaines ont été intenses. En états intérieurs, en émotions, en réflexions, en introspections, en repos, en agitations,… Chacun d’entre nous pourrait raconter l’histoire de son confinement et de son vécu intérieur. De la peur à l’amour, de l’agitation au calme, de l’incompréhension à la résilience.


En la date du 11 mai, je vois symboliquement cette image d’un cocon dans lequel nous sommes restés 8 semaines, avant d’éclore de nouveau, de renaître à la vie, au monde. Alors comment vivre ce passage au mieux pour nous préserver et poursuivre le processus qui s’installe en nous. Car il y aura nécessairement un renouveau en nous, même si nous ne le percevons pas tout de suite. Nous allons comme quitter ce nid où l’on se sentait en sécurité face au danger extérieur pour continuer de grandir et évoluer. Malgré ce danger invisible, le désir de voir le monde se fait sentir et nous allons progressivement nous remettre dans le mouvement de la vie et accepter de nous frotter à l’extérieur. Avec un regard nouveau et une conscience plus éveillée.

Il y aura certaines personnes qui ressentiront le besoin de repartir vite, de ne pas trop penser et d’avancer. Et il y aura celles et ceux qui poursuivront cette mue et qui auront besoin de temps, de calme, de douceur pour goûter de nouveau aux saveurs de l’extérieur et d’une liberté – à moitié – retrouvée. Et il est si important de se rappeler que la liberté commence déjà à l’intérieur de chacun de nous. Restons fidèles à nos valeurs profondes de liberté, ne nous laissons pas envahir par les pressions extérieures. Nous avons le devoir de préserver notre belle liberté, dans chacun de nos gestes, de nos actions, revenons en notre centre et suivons nos choix de cœur. Une qualité à développer dès à présent est le discernement. Savoir prendre le recul nécessaire aux situations que nous allons vivre, sachons discerner ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, ce qui est dérive et ce qui est honnête, ce qui est peur et ce qui est amour. Ne nous remettons pas de barrières quand nous avons parfois passé tant d’année à nous en libérer. Nous aurons à faire preuve d’un profond alignement pour rester centrés à nos valeurs, ne pas être happés par l’agitation extérieure et par les réactions de chacun, qui seront diverses et parfois contraire aux nôtres.


Ne pas se compromettre, respecter son propre rythme sera important, afin de nous retrouver après cette période si particulière. Et planter chaque jour une petite graine, avec une foi profonde en Soi, en la vie, en la Terre. Se remplir de gratitude pour la vie en nous et autour de nous.

Je recommande vivement de s’autoriser à prendre soin de Soi à la sortie du confinement et d’écouter les besoins de son corps, qui a vécu cette période intensément. Ne pas hésiter à s’offrir un massage ou toute pratique corporelle, favorisant la libération des états psycho-émotionnels rencontrés au fil de ces 8 semaines. Ces moments de retour au corps sont si importants pour favoriser le relâchement et pour réharmoniser tout son être. C'est aussi l'occasion de s'offrir des temps de douceur avec Soi en cette période de déconfinement, où nos habitudes seront modifiées, ce qui pourra être déstabilisant au départ.

Dès le 11 mai, nous devrons apprendre à vivre avec des masques, mais cela ne doit pas nous faire perdre le lien avec les autres et surtout nous empêcher de sourire. Nous aurons nos yeux pour communiquer, ces yeux qu’ont dit le reflet de l’âme. Nous pouvons tant exprimer à travers eux. Osez être vous, être dans l’authenticité de vos profondeurs.  Encore une fois, le discernement sera un grand allié : le masque oui quand c’est nécessaire, non quand ça ne l’est pas.


Ne nous privons pas de cette liberté de respirer les poumons grands ouverts, d’autant plus que c’est fondamental à notre bonne santé. Ne nous cachons pas à longueur de journée et gardons ce lien précieux d’un sourire.

Cette période nous amène à être encore plus en lien les uns avec les autres, dans cette nécessité de revenir à l’essentiel, de prendre soin de Soi, de ceux qui comptent pour nous et du vivant. Voyons en cette période l’occasion d’arroser les graines plantées ces 8 dernières semaines pour voir d’ici la fin de l’année le fruit de ce long processus dans lequel nous avons embarqué. Et chaque jour, poursuivons cette écoute intérieure profonde de ce que nous ressentons, prenons le temps d’entendre ce qu’il se vit en nous, de l’accueillir, sans le juger, pour avancer vers la plus belle version de nous-même, reliés à la vibration de notre cœur et de notre âme. Gardons cet espoir profond qu’un nouveau monde est en préparation. Et chacune, chacun d’entre nous peut amener sa contribution.


Sachons conserver notre âme d’enfant pour y apporter toute notre authenticité et notre joie.



Prenez bien soin de vous dans cette nouvelle étape. 


Avec douceur

Juliette

Juliette Fontaine I Fondatrice de l'Equilibre Retrouvé I Thérapeute du Corps & de la Voix vers Soi 

 Praticienne en Méthode MLC© I Approche globale du corps par le mouvement spontané de libération

Mieux-être du corps et de l'esprit, relaxation corporelle, libération émotionnelle, développement personnel, Hypersensibilité

Séances en individuel et de groupes pour Adultes et Adolescents 

5 rue Jean Moulin 92160 Antony - RERB 15mn de Denfert Rochereau.

Membre de l'Association des praticiens certifiés en MLC© en France 

fontainejuliette@yahoo.fr I 06.82.32.54.30 I www.lequilibre-retrouve-mlc.com

Tous droits réservés Auto-entrepreneure agréée

I