• Juliette Fontaine

Ce jour où nous pourrons de nouveau sortir librement

Mis à jour : mars 27

Nous sommes vendredi 20 mars. Je me réveille et je pense à ce jour où nous pourrons de nouveau sortir librement. Je me vois, en voiture, allant vers un lieu de nature que j’affectionne, en province. Et je regarde, autour de moi, le paysage défilant, par la fenêtre. Je contemple. Je suis émerveillée par chaque paysage de nature que je découvre, redécouvre après ces jours, semaines, chez moi. Et soudain tout prend une ampleur infinie. Quelle chance nous avons de vivre dans ce pays libre et d’une telle beauté. Quelle chance nous avons d’être en vie et de chaque matin pouvoir participer à ce miracle. Quelle chance nous avons de pouvoir nous déplacer à notre guise. Quelle chance nous avons de pouvoir profiter de nos proches, tant qu’ils sont encore en vie. Quelle chance nous avons de pouvoir aimer chaque jour. Quelle chance nous avons de pouvoir prendre soin de nous, chaque jour.

Et au moment même où je vous écris, je ressens cette émotion profonde. Des larmes oui, mais de joie, de gratitude, et la joie de me dire que j’ai choisi le bon chemin.
De nouveau, je me vois dans cette voiture, quand nous serons libre de sortir, et je me dis qu’à l’extérieur, tout aura une tout autre saveur. Merci à la terre de nous avoir offert ce temps de retraite forcé, pour nous rappeler combien notre vie et notre santé sont précieuses.
Je me dis qu’après, nous ne serons plus tout à fait les mêmes, dans notre monde intérieur. Ce moment présent, cette pleine conscience, dont on entend si souvent parler, prend désormais tout son sens. Accueillir chaque jour, comme il vient, et se relier à la magie qui nous entoure. Oser être Soi, chaque jour, accueillir ce qui nous traverse, ce qui nous bouleverse, ce qui nous met en joie. S’autoriser la vulnérabilité, l’authenticité. Et lâcher. Laisser aller tout ce qui a besoin de sortir de nous. Même ce qui nous fait peur.
Je rêve d’un monde qui, de nouveau libre, ressemblera à aujourd’hui - et nettoyé de ce virus.
Un monde où nous faisons attention à l’autre, à nous. Un monde où nous apprécions ce que nous avons. Un monde où nous aimons ceux qui nous sont chers. Un monde où nous nous parlons, où nous prenons notre temps, où nous nous soucions de notre santé, pour de vrai, et où nous devenons acteur de notre bien-être. Un monde où nous sommes tous uni(e)s pour avancer vers plus de paix et d’harmonie, tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur. Un monde où nous prenons le temps de respirer, de se parler, de se comprendre, de s’écouter, dans les bons moments comme dans les plus difficiles. Un monde où nous osons être nous-même, pour offrir au monde nos talents les plus profonds. Un monde où nous avons les yeux grands ouverts sur ce qui nous entoure. Un retour à l’essentiel.
Et je suis heureuse d’avoir débuté ce chemin intérieur il y a quelques années, quand il devenait vital de comprendre mes maux et mes douleurs. Ce chemin m’a guidée vers cette beauté du cœur et de l’âme. Le plus beau cadeau que nous pouvons offrir à Soi, à nos proches, au monde, est d’avancer vers ce chemin de Soi, pour mieux se comprendre, mieux se connaître, se défaire de nos enfermements, blessures, traumas, douleurs…pour enfin vivre des relations saines, aimantes, justes, profondes, dans la joie d’être Soi. Au-delà de nos peurs, douleurs, angoisses, rancœurs, conditionnements. Osons ouvrir la porte de notre corps, de notre cœur, de notre histoire.
Demain sera un autre jour oui, mais ce matin, de nouveau, je me vois dans cette voiture, quand nous serons de nouveau libre, et je me sens profondément heureuse, reliée à ma vérité et à celle du monde. Remplie d’espoir et de gratitude, d’être là, ici et maintenant, en vie, en bonne santé. Rien d’autre n’a d’importance. Car sans ce bien si précieux qu’est la vie en santé, nous ne serions pas là.
Alors je pense à toutes les personnes hospitalisées, pour le virus ou toutes autres pathologies, et je leur souhaite du fond du cœur de revenir à la vie, très vite.
Et je pense à vous tous. Nous sommes ensemble pour construire ce nouveau monde.
Avec tout mon cœur.
Juliette

Juliette Fontaine I Fondatrice de l'Equilibre Retrouvé I Thérapeute - Praticienne en méthode MLC© (Méthode de Libération des Cuirasses) 

Accompagnement psychocorporel, mieux-être du corps et de l'esprit, développement personnel à Antony 92

Séances en Individuel et de groupes pour Adultes et Adolescents

5 rue Jean Moulin 92160 Antony - RERB 15mn de Denfert Rochereau.

Membre de l'Association des praticiens certifiés en MLC© en France & du collectif Wakin Up

fontainejuliette@yahoo.fr I 06.82.32.54.30 I www.lequilibre-retrouve-mlc.com

Tous droits réservés Auto-entrepreneure agréée

I